Fermer

Le Courrier du Voyage Mystère de Traditours

L’Agence de voyages Traditours est une agence différente des autres. Et quoi de mieux pour se démarquer que d’organiser un voyage dont les participants ne savent rien de ce qui les attend, même pas la destination!

Nous voici donc à quelques jours du départ de la 2ième édition du voyage Mystère!

À l’approche du grand jour, j’ai contacté quelques participants et les ai questionnés dans le but de savoir ce qui les avait motivés à choisir un circuit pour l’inconnu, la réaction de leur entourage, les préparatifs qu’ils avaient faits et ce qu’ils ressentaient. 

Curieusement, les gens s’inscrivent longtemps à l’avance pour ce voyage dont ils ne savent rien.  Jusqu’à dix mois à l’avance pour certains.  Aussi incroyable que cela puisse paraître, la demande est forte.  C’est la raison pour laquelle on s’y inscrit tôt, pour s’assurer d’y participer.  La liste d’attente était tellement longue que c’est 4 groupes qui partiront pour… je ne puis vous révéler la destination, car je ne la connais pas moi-même.  Peu de personnes sont dans le secret des dieux.

La motivation varie d’une personne à l’autre, que ce soit le voyageur qui ayant fait le tour du monde recherche l’inattendu, ou le couple qui vivra une année spéciale et fêtera son quarantième anniversaire de mariage qui choisit un voyage spécial, c’est un cadeau que d’autres se font, bref tous veulent être surpris.  Un point ressort : à quelques exceptions près, les participants ont fait plusieurs circuits avec Traditours, 4, 7, 15 et même plus.  Pour d’autres qui en seront à leur première expérience, ils ont été convaincus par des amis qui connaissent bien l’agence et qui leur ont vanté la qualité avec laquelle tout était préparé.  Alors même si c’est leur première fois, de savoir qu’autant de leur clients qui ont voyagé souvent avec eux partent les yeux fermés, c’est la meilleure des références pour eux.

Et quand ils parlent de leur prochain départ pour l’inconnu, les réactions ne se font pas attendre, ça va du scepticisme à l’envie, en passant par le désaccord le plus total et la surprise la plus complète.  Chose certaine, ça ne laisse personne indifférent.  Il y en a qui les trouvent fous, ne comprenant pas comment on peut payer sans savoir où on va, étant même choqués qu’on demande aux participants de s’engager à ne communiquer avec qui que ce soit.  Il y a ceux qui les trouvent chanceux et les envient de partir comme ça, librement, vers un horizon inconnu, un peu comme les premiers explorateurs.

Quant aux préparatifs, comment peut-on se préparer pour un tel voyage?  Quelles sont les formalités?  Que doit-on mettre dans sa valise?  Questions demeurées sans réponse.  Prévoyez tout!  Naturellement non, un courrier a été envoyé aux voyageurs 45 jours avant le départ, les informant sur ce que leur valise devait contenir.  Rien n’est laissé au hazard.

À quelques jours du départ, l’adrénaline commence à monter.  Les gens veulent rester dans l’ignorance afin de savourer pleinement les délices que leur procurera la surprise.  Pour cela, il faut surtout être à l’heure à l’aéroport, aux arrivées…  Une participante m’a confié que suite à un rêve dans lequel elle manquait l’avion, elle avait préparé cadran par-dessus cadran pour s’assurer de bien se réveiller en temps.  Pour la première fois, elle ne peut faire de recherches sur sa prochaine destination et elle veut être à l’heure.  Je la comprends très bien.

Et maintenant, les secrets sont sur le point d’être dévoilés, un à un, à un rythme savamment étudié pour maintenir l’intérêt jusqu’au bout.  Après les sports extrêmes, voici les voyages de surprises extrêmes!

   
Témoignages de ceux qui ont osé...

Le 25 février, nous avions rendez-vous à l'aeroport de Montreal à 3h15 AM.  C'est le moment qu'avait choisi M. Jacques Rodier pour nous dévoiler la destination du fameux Voyage Mystère: BALI!  Ce petit mot de 4 lettres a provoqué une grande surprise et l'euphorie chez les participants.

Quoi de mieux que de partir pour un paradis exotique au nom aussi évocateur?  Cependant, le Mystère persistait, car le programme nous serait révélé qu'au jour le jour.

"BON! BON! BON!" C'est la formule magique employée par M. Rodier pour attirer notre attention et ensuite nous divulguer des informations mais d'ordre technique seulement: l'heure du repas, du réveil et du départ, ainsi que la tenue vestimentaire appropriée.  C'est sur ce ton que nous avons decouvert l'île de Bali, du fond de l'Océan indien au sommet des montagnes volcaniques, en passant par les rizières, en jeep ou à pied, en descendant une rivière en rafting, par une balade en mer à  bord d'embarcations traditionnelles au lever du jour en compagnie de dauphins sauvages et bien sûr en dégustant les mets appétissants de la délicieuse cuisine balinaise, tout en habitant des hôtels de luxe.

Cela n'est qu'un aperçu de ce que nous a fait vivre l'equipe de Traditours.

Quoi de mieux que les témoignages des participants pour exprimer les émotions ressenties. Je leur laisse donc la parole.

- C'est mon premier voyage avec Traditours. L'agence m'avait tellement été vantée que je n'ai pas hésité à faire le voyage mystère.  Et quand j'ai su que j'allais à Bali, mon coeur a fait un bond, j'etais emballée! - Lise (Gilles)

- L'hôtel à Ubud est un véritable paradis terrestre.  Le site est époustoufflant.  Nous avions tous et chacun une piscine privée. Nous avons vue sur la jungle et on entend que les bruits de la nature. C'est harmonieux.  - Jocelyne (Daniel)

- C'est un voyage extraordinaire qui se déroule sur un rythme idéal pour admirer les rizières en terrasses, découvrir la splendeur des temples dans la nature et surtout le sourire des Balinais. - Martin

- Ce qui m'a touché c'est d'avoir la possibilité de visiter un village typique, Penglipuran, le plus beau de Bali, et qu'une famille nous ouvre sa porte sur son milieu de vie quotidienne.  C'est cela que j'espérais voir.  - Johanne

- Aujourd'hui j'ai fait du rafting pour la première fois de ma vie! J'en rêvais depuis des années. Quelles sensations, c'etait extraordinaire! - Alain

- L'idée de rafting m'inquiétait, mais j'ai vaincu ma peur et j'ai adoré l'experience.  C'est bien encadré, je me sentais en sécurité. Meme chose pour l'apnée. - Suzanne

- L'accueil des Balinais me touche beaucoup.  On sent leur sincérité, c'est chaleureux, et notre guide est présent, disponible et entraînant. - Anne-Marie et Dany

- Avant que nous partions nos filles nous ont recommandé de profiter de la vie, de s'amuser, de s'éclater et nous rajoutons rajeunir de 30 ans.  On vit des aventures incroyables. Le snorkeling me faisait peur. J'ai vaincu mes bibites et c'est la plus belle activité que j'aie faite.  - Lise 

- J'ai beaucoup apprécié l'équilibre entre les activités et les visites.  Ce que j'ai aimé en particulier c'est le rafting, une vraie partie de plaisir. - Jules

- Avec plus de 20 voyages "Traditours" à mon actif, il m'est difficile de dire celui que j'ai préféré car ils m'ont tous plus.  Mais ce voyage-ci, c'est un summum. - Thérèse (Jean)

- Bali est un pays à decouvrir.  Il y a ici un peuple plus que chaleureux.  Les Balinais ont le goût de nous recevoir chez eux. Ils déploient des efforts immenses pour nous plaire.  Ils sont contents de nous voir ici. - Jacques J.

- Mystérieux-Magique-Merveilleux-Majestueux.  Voici les qualificatifs qui définissent pour moi ce voyage Mystère. Un vrai paradis sur terre. Je le vis avec beaucoup d'émotions.  Quelle réussite que cette belle folie de l'équipe Traditours a vouloir nous faire vivre des expériences au-delà de nos rêves!  Bravo!  Vous vous êtes surpassés avec ce nouveau circuit à Bali. - Sylvie

- S'il y a un petit coin de paradis sur terre, il est sûrement à Bali.  Le sourire éclatant des Balinais aux dents limées, nous accompagne d'un bout à l'autre de l'île. Et ils ont le goût de nous partager leurs traditions.  Tout cela sous une pluie de pétales de fleurs. - Diane et Pierre Antoine

Afin de bien souligner ce fameux accueil, le plus bel exemple que je trouve est celui reçu par le village entier de Blayu: banderole de Bienvenue aux couleurs de Traditours ouvrant la marche, nous avons été escortés par les villageois parés de leurs plus beaux costumes traditionnels, jusqu'à la résidence du descendant du roi où nous avons eu droit à un repas de fête préparé spécialement pour nous et que nous avons dégusté en assistant à un spectacle. Ce soir-là, je me sentais dans la "Petite Séduction". Nous étions tous membres d'un Club très sélecte.

Le succès annoncé a été atteint. Notre guide a dit que les lettres formant "Bali" veulent dire: Beauté Adorable Luxe Inoubliable.

C'est ce à quoi nous avons eu droit.

Je termine en laissant la parole au maître de jeu.

- J'avais rêvé d'un voyage où tous les sens seraient touchés.  J'imaginais les participants et amis de mon groupe être renversés.  Nous avons mis des trésors d'énergie et d'organisation pour offrir Bali comme un diamant. Mais jamais je n'avais osé croire à autant de larmes de joie, d'émerveillement, et de commentaires superlatifs.  Il n'y a pas de mots pour raconter ce voyage.  Je souhaite à tous ceux qui veulent s'offrir une experience exceptionnelle, dans des conditions inégalables, de faire ce voyage.

Merci à tous ceux qui nous permettent à moi et à mon equipe de vivre nos rêves et même de les surpasser.

La réussite d'un tel projet n'est réalisable que par le coeur et le travail des gens du pays.  Un grand Merci aussi aux Balinais (plus de 400) qui participent à l'accueil de chacun de nos groupes de 22 personnes, aux deux générations du descendant du Roi qui nous permettent des privilèges et rencontres inoubliables. - Jacques Rodier. (Justine)

Votre reporter en direct de Bali.

Pierre 

Quand Jacques Rodier nous a invités à faire partie du Voyage Mystère 2009,  nous le soupçonnions de vouloir nous épater. Nous connaissions son plaisir à surprendre les gens et à leur faire vivre des activités à faire rêver, mais jusqu’où était-il prêt à aller?

Eh bien, nous revenons de ce voyage encore une fois, impressionnés. L’imagination osée de Jacques et de toute son équipe a tout balayé nos petits soupçons. Laissez-nous vous raconter comment cela s’est passé.

Les participants de notre groupe se rencontrent pour la première fois à trois heures du matin à la salle des arrivées de l’aéroport Trudeau. Ils ont hâte de savoir, mais dans le fond, ils ne veulent pas savoir. Ils acceptent le jeu de se laisser porter par ce Voyage …Mystère. Tout de même, la remise des billets d’avion impose un important dévoilement de destination : Montréal-Chicago-Tokyo-Denpasar,Bali.  Bali!!!  Personne n’y est encore allé, ça Jacques le savait par son questionnaire.
On n’a pas le temps  de réfléchir, amenez-vous avec vos bagages, il faut passer aux douanes.
Arrêt à Tokyo où nous passons souvent sans nous arrêter. Cette fois-ci, on y passe une journée. Nous visitons les jardins du palais impérial, le temple Asakusa et le marché traditionnel. A nouveau, une envolée de six heures trente pour Denpasar. Oui, c’est en Indonésie, la seule île qui n’est pas musulmane. On va vite découvrir le sourire des balinais, de belles dents limées à leur adolescence. Dès notre arrivée, tard le soir, un comité d’accueil nous attend avec une grande banderole : Groupe Traditours  Bienvenue à Bali. Notre guide balinais Traditours nous accueille en français et nous le réalisons assez vite, a été formé au Mystère. Sa mission, nous faire connaître et aimer Bali et ses habitants. Nous arrivons à notre premier hôtel, du grand luxe, situé directement sur la plage. On se pince, question de s’assurer qu’on ne rêve pas.  Après trois nuitées et exploration des environs de la capitale Denpasar, nous sommes prêts à entrer dans l’île. L’accompagnateur, nous donne rendez-vous dans le hall à 8h00 du matin avec nos valises. «Je suis désolé, dit-il,  pour ceux qui espéraient partir à dos d’éléphant. Mais nous ne partirons pas non plus, en autobus. Ah! Vous  voulez savoir comment? Suivez-moi !».
 
Six rutilantes Land Rover, nous attendent à la sortie. Ainsi toute la journée, nous traversons par de petites routes de campagne, les rizières, les petits villages où nous pouvons voir le quotidien des balinais. Heureusement, après la pluie diluvienne de la nuit, nous avons les véhicules qu’il faut pour traverser les petites rivières qui débordent par-dessus les ponts. Un arrêt mémorable chez un propriétaire de rizières qui nous accueille à sa maison, typiquement balinaise avec son temple, son grenier à riz, sa chambre nuptiale extérieure …
 Après un dîner en campagne,  au bord de la mer, nous arrivons en fin d’après-midi dans un somptueux hôtel. Certains ont la larme à  l’œil, tellement c’est beau et …il faut encore se pincer un peu. Un hôtel à flanc de falaise avec la rivière Ayung tout au fond. Mais la surprise est encore plus impressionnante lorsque nous arrivons dans nos chambres, parce que  ce ne sont pas des chambres, mais des pools villas privées. Chacun a sa villa et sa piscine dans un décor paradisiaque loin de tous les regards comme au paradis terrestre, nous y séjournons trois nuitées. Depuis que nous sommes arrivés, nous voguons de surprise en surprise. Demain,  port du costume de bain,  des camionnettes viennent nous chercher pour nous amener vers l’inconnu. Une équipe de jeunes nous accueille et nous invite à descendre le long escalier qui nous mènera vers la rivière Ayung. Tout en bas, plein de zodiacs nous attendent, eh oui! Vous allez faire du rafting, mais on a pensé à tout soyez sans crainte. D’abord c’est du rafting de niveau 1 et 2; l’équipe d’encadrement est tellement enthousiaste et organisée que tout le monde monte à bord des pneumatiques, personne n’a pu résister. Voilà un avantage du voyage mystère, on n’a pas le temps de stresser avant les activités.  On nous donne les consignes d’usage, nous revêtons casque et ceinture et nous voilà partis pour une heure trente. Rendus à destination, certains disent : je ne sais même pas nager et je suis très content de l’avoir fait. Prenez une photo de moi parce que mes enfants ne me croiront jamais. Nous quittons à regret ce magnifique hôtel après voir eu la chance, la veille, de vivre un spectacle grandiose et privé pour notre petit groupe. L’autobus s’arrête le long d’une rizière. Êtes-vous prêts pour une marche dans un sentier? oui mais il pleut! Ne vous inquiétez pas, nous avons tout ce qu’il faut : imperméable, chapeau conique et bâtons de bambous. Ce fut une promenade mémorable et la meilleure façon de connaître et voir de près tous le système d’irrigation et  de culture du riz. Départ vers Ubud, ville d’artistes et d’artisans, visite du palais et des écoles de danses traditionnelles. Sur la route, nous faisons  plusieurs arrêts : palais de justice ancestral, village de pêcheurs, mais surtout grotte de chauves-souris géantes à côté d’un temple. Nous arrivons dans un nouvel hôtel à Candidasa toujours le bord de la mer (je sais je me répète mais c’est tellement important pour nous québécois). Orchestre et danse traditionnels, spectacle privé pour nous, où nous sommes invités à nous arquer le dos, onduler les mains et nous écarquiller les yeux. La prochaine étape nous amène au nord de l’île, à Pemuteran. Un autre hôtel princier où chaque petit groupe a sa villa et sa piscine privée. Le lendemain matin, lever matinal à 4h30, pour aller où? Sur un ton moqueur, notre guide, nous parle d’escalader le volcan, son nez de Pinocchio s’allonge. Nous arrivons sur la calme mer de Bali et prenons place dans les belles pirogues javanaises supportées par leurs flotteurs de bambous.  Tout est en place pour un spectacle unique de la nature. Lever de soleil, cris et sauts des dauphins qui jouent à cache à cache avec nous. A croire que les dauphins sont de connivence avec le Voyage Mystère.  De retour à l’hôtel,  activités de snorkeling, plage et un massage unique de deux heures, offert par Traditours. Le lendemain, nous partons en excursion en bateau pour aller pique-niquer sur l’île de Menjangan.  A notre retour à l’hôtel, les balinais  avaient décoré une scène pour un  spectacle de musique et danse très coloré. Nous soupons sur la pelouse, sous la pleine lune et une température confortable, tout pour être en amour. Décidément il y a des pays qui sont privilégiés par la nature.

Trois jours trop vite passés, nous repartons, cette fois-ci en petites vans pour retraverser l’île. Exercice de la journée, une très belle marche d’une heure trente dans la montagne pour mieux nous faire commenter les essences d’arbres et les plantes gigantesques et une majestueuse cascade d’eau.

Arrivés au sud de l’île, rendez-vous sur une terrasse réservée pour nous en bordure de l’océan pour assister noix de cocos en main à un coucher de soleil incendiaire. Rendus au stationnement, branle-bas mystérieux, que se passe-t-il? Nous devons nous revêtir d’un sarong, ceinture et coiffure balinaise. Nous repartons ainsi à la tombée de la soirée en véhicules précédés d’une escorte policière. Au bout d’un petit chemin, les gens de tout un petit village bloquent la route et nous invitent à embarquer dans leur procession. Tous sont costumés et maquillés pour la fête, une pluie de pétales de fleurs tombe sur nous et de grandes torches nous guident dans la nuit. La procession nous amène devant une grande scène. Le fils du prince en personne nous souhaite la bienvenue. Près de trente personnes font partie d’une orchestre d’instruments de bambous et c’est la danse mythique de Barong racontant l’histoire du bien et du mal. Des costumes très colorés, un spectacle  tellement captivant que même des curieux du village viennent voir ce qui se passe, pendant qu’on nous sert un repas gastronomique digne d’une cour royale.

Une soirée et une nuit trop courte, puisque dès le lendemain matin nous repartons vers le port de Benoa pour une croisière de trois heures qui nous amène sur l’île de Lembongan.  Nous couchons cette fois dans des huttes climatisées sur pilotis semblables aux greniers à riz balinais. Une fin de voyage tout en détente avec des activités de plage et piscine qui conviennent tout à fait pour un mois de mars.

Retour à l’hôtel du départ, souper d’ au revoir, toujours  sur le bord de la mer et les deux pieds dans le sable chaud, ça va faire fondre la neige à notre retour.

Nous n’avons pas le temps de penser, nous avons juste le temps de vivre, de nous laisser porter, de nous apprécier et de nous amuser. Si c’est ça un Voyage Mystère, à quand le prochain? En arrière-scène, une logistique à toute épreuve, Traditours a planifié ce voyage durant trois ans, une équipe précédait le groupe pour préparer les arrivées.

Mais «on veut pas le savoir», on veut juste vivre et nous laisser porter par la vague d’un autre Voyage Mystère. Oubliez pour l’instant le paradis céleste et optez pour le paradis terrestre…à Bali dont la recette a été découverte par Traditours.

Pierre-Antoine
Mars 2009

Inscrivez-vous à notre conférence