Fermer

Forum Voyage Angleterre, Écosse & Pays de Galles

Cliquez ici

Incroyablement britannique!



Les îles britanniques

Entre les châteaux et la vie urbaine, les pubs et la nature verdoyante, notre itinéraire vous conduira à travers des contrastes fascinants. Nous vous présenterons l’Angleterre qui, bien que conservatrice, est paradoxale lorsqu’elle met en scène son caractère avant-gardiste. L’Écosse vous donnera peut-être l’envie de sympathiser avec la cornemuse et le patriotisme des Écossais, et le Pays de Galles, quant à lui, vous permettra d’en apprendre davantage sur la vie des Gallois du temps des Celtes à nos jours. À même une tasse de thé, un verre de whisky ou une pinte de bière locale, vous aurez toute la saveur d’une culture où le folklore est une richesse au goût du jour. Et parce que leur histoire ne laisse personne indifférent, notre circuit vous mènera là où tout a débuté pour les Beatles, Liverpool.

Angleterre

Histoire
L'Angleterre voit ses premiers immigrants arriver vers 4000 av. J.-C. Forte d’une monarchie toute puissante, au plus fort de son règne – en 1922 – elle rassemblait le quart de la population mondiale, soit environ 400 millions d'habitants et correspondait à près de 30 millions de km2. En conséquence, l’héritage anglais est colossal tant sur le plan politique, linguistique que culturel.

Ébranlée par les événements, la période de l’après-guerre persistera pour finalement laisser place au renouveau dans les années 60. L'effervescence inspire et donne vie à la période "Swinging London" où apparaissent les figures mythiques des Beatles, Mary Quant, Led Zeppelin, Pink Floyd, Elton John, Queen, Rod Stewart, The Rolling Stones, pour ne nommer que ceux là. D’ailleurs, vous serez au cœur de l’histoire lors de votre visite au musée « Beatles Story » de Liverpool.

Folklore
Depuis la nuit des temps, les anglais ont forgé un courant de traditions populaires qui trouve sa place dans le quotidien de l’Angleterre d’aujourd’hui. Contes et légendes nourrissent croyances et mythes qui persistent et donnent une couleur fascinante et entraînante à travers tout le pays et même au-delà des frontières à travers le Royaume-Uni.

Parmi les icônes folkloriques, notons les elfes, trolls, gobelins et nains qui habitent les grands classiques de la littérature et des histoires populaires.

Arts et Culture
Le pays de Shakespeare s’est démarqué particulièrement en théâtre, littérature et architecture. Partout au pays on observe un panorama fort de son héritage riche en châteaux et cathédrales où la démesure n’a d’égale que la minutie allouée à chacun des détails. En somme, le décor est empreint des époques qu’il a traversées et des trésors amassés lors de la période coloniale. La culture pop est depuis longtemps partie intégrante de la culture anglaise.

Gastronomie
La gastronomie anglaise n’a jamais fait de jaloux quoiqu’on ne peut totalement imiter son fameux fish’n’chips si ce n’est que pour donner un aperçu de la célèbre saveur. Sur place, ce plat typique à base de poisson frais prend tout son sens lorsque dégusté parmi des anglais au cœur d’un pub traditionnel. En soi, c’est toute l’expérience autour de l’assiette qui agrémente le repas et en fait un pur moment à l’anglaise.  Et qui dit Anglais dit thé. Alors pourquoi ne pas le prendre avec un scone frais du jour. On retrouve différentes variétés de ce petit pain britannique. Généralement un tantinet sucré et plus rarement salé, il est offert avec des raisins, groseilles, myrtilles, fromage, dattes ou simplement, nature. Un classique à ne pas manquer!

Au fil des ans, on a vu apparaître des saveurs indiennes que l’on doit en partie aux immigrants venus de l’Inde, ancienne colonie britannique. Depuis tout récemment, on voit apparaître une cuisine où l’on mise davantage sur la finesse. Née du désir des chefs contemporains d’actualiser le menu anglais, on mise aussi sur la variété du menu et on cherche à alléger les plats qui avaient à l’origine, une haute teneur en gras, sucre et sel.

Écosse

Histoire
C’est vers 4500 av. J.-C. que l’Écosse accueille ses premiers habitants. De tout temps, le peuple écossais jouit d’une fierté identitaire remarquable et leur histoire patriotique culmine en 1305 lorsque les troupes écossaises de William Wallace gagnent face aux Anglais sur le pont de Stirling. Depuis, Wallace fait figure de héros national et est l’emblème de la fierté identitaire propre aux Écossais.

Folklore
Dire Écosse c’est inévitablement dire folklore. De tous les arts populaires, la cornemuse est le symbole le plus répandu de l’Écosse, suivi de près par le kilt à carreaux.

Se rassembler pour écouter des contes est peut-être moins commun de nos jours, mais danser et chanter au son de la musique traditionnelle n’est pas passé de mode, c’est une fierté que l’on cultive de génération en génération.

Arts et Culture
Représentant 10% des britanniques, le peuple écossais a su ressortir du lot des grands chercheurs, philosophes, ingénieurs et inventeurs de Grande-Bretagne en composant 20% d’entre eux. Ainsi, on leur doit les logarithmes, la machine à vapeur, le bitume et le téléphone. Du côté de la santé, ils ont été des pionniers avec la découverte de la pénicilline. Les vertus du savoir-faire et des connaissances leur ont, semblerait-il, bien servis.

Gastronomie
L’assiette écossaise a le privilège de puiser ses ressources à même son terroir : viande, poisson, fruits de mer et légumes. Le gibier est d’ailleurs une de leur spécialité. Au passage, goutez aussi le sablé (shortbread) et pour les plus intrigués, le haggis. Cette fameuse « panse de brebis farcie » est un étonnant mélange de flocons d'avoine et d'abats émincés que l’on cuit dans une panse de brebis. Quoiqu’on en pense, ce plat remporte généralement beaucoup de succès. Une version végétarienne pourra aussi vous contenter.

Qui dit tradition dit alcool et là aussi, les Écossais n’ont pas fait les choses à moitié. Illégale jusqu’au XIXe siècle mais issu de techniques datant du XVe siècle, l'Écosse distille aujourd'hui plus de 2 000 variétés de son fameux Whisky. Une histoire captivante qui vous attend lors de la visite d’une distillerie.

Pays de Galles

Histoire
C’est vers 500 avant J.-C. que les Celtes exercèrent une forte influence sur le pays de Galles par l’intermédiaire de leur langue, leur art très particulier, leur religion druidique et leurs qualités d’excellents cavaliers. À ce jour, l'usage de la langue celtique est présent au Pays de Galles, alors qu’il s'est perdu ou a largement diminué en Angleterre et en Écosse.

Le pays de Galles fut divisé en plusieurs royaumes indépendants gouvernés par des princes locaux lors de l’époque médiévale. Les Normands, qui envahirent l'Angleterre au 11e siècle, ne laissèrent pas le pays de Galles de côté et commencent rapidement à fonder des seigneuries dans la partie orientale du pays.

Le 18e siècle eut un effet révolutionnaire sur l’économie, la structure sociale et l’avenir politique du Pays de Galles. En trente ans, les petites villes se transformèrent en grands centres industriels parmi les plus importants du monde. Le charbon gallois alimentait les marines nationales du monde entier et le fer gallois était essentiel à l’exploitation de la croissance des chemins de fer internationaux. À cette époque, Cardiff était devenu le plus gros port de charbon au monde.

Folklore
Le Pays de Galles est bien connu pour ses nombreuses connections avec le folklore entourant le Diable. Jusqu’au 19e siècle, la population galloise pensait que le Diable vivait dans la région du centre du Pays de Galles, soit plus précisément dans une grotte. À l’époque, on disait l’avoir aperçu comme étant très sombre, apparaissant parfois sous forme d’un homme avec des sabots de cheval fendu et des cornes. Dans les vieilles histoires galloises, le diable pouvait également prendre la forme d’un animal, soit un corbeau, un chien noir, un coq noir, un cheval ou encore une cochon noir.

Art et Culture
Les amateurs d’architecture seront ravis au Pays de Galles, pays riche en constructions historiques. C’est en fait au Pays de Galles qu’il y a le plus de châteaux par mètres carrés au monde.

Au Pays de Galles, l’un des phénomènes les plus représentatifs de la tradition vocale est celui des chœurs gallois masculins, liés aux communautés minières du sud du pays. On raconte souvent que les premières chorales galloises ont été créées par les curés des villages des vallées minières du Pays de Galles pour occuper les pratiquants pendant les heures de repos et éviter qu’ils aillent flâner dans les pubs !

Autrefois, chaque village gallois avait sa chorale. Bien qu’encore très présent, le phénomène est aujourd’hui en perte de vitesse. La fermeture des mines a poussé une partie de la population à rejoindre les grandes villes du sud du Pays de Galles, comme Cardiff par exemple.

Gastronomie
La cuisine galloise fut grandement influencée par les traditions culinaires des autres nations constitutives du Royaume-Uni. Toutefois, il ne faut pas croire que l’on mange que des fish’n’chips au pays de Galles. Connu pour ses moutons, le Pays de Galles offre plusieurs plats typiques à base d’agneau, notamment en ragoût ou au miel. De plus, laissez-vous tenter par de nombreux plats à base de poireau, symbole national du pays, et par le « Bara Brith », gâteau traditionnel aux petits fruits séchés, que l’on sert généralement sur l’heure du thé.


Cliquez ici