Fermer

Forum Voyage Namibie

Cliquez ici

Cette édition du Forum Voyages Traditours a une saveur bien particulière. Après une tournée de repérage bien spéciale, nous vous proposions un concept de voyage unique en son genre : le Voyage Mystère. Seriez-vous prêt à partir 25 jours avec nous, les yeux fermés quelque part dans le monde ?

La réponse fut unanime pour une grande partie d'entre vous : OUI !

Malgré une forte demande, seules quelques personnes ont pu relever ce défit inédit, mais jamais personne ne su vers quelle destination il se rendait, ni dans quel type de voyage il s'embarquait. Une seule certitude : la garantie de vivre un circuit inoubliable au cœur des traditions, à la façon « Traditours », dans un pays mystérieux.

Ce n'est que le matin du départ et à l'aéroport que la véritable destination fut dévoilée :

La Namibie !

Encore inconnu du grand public, ce pays étonne par sa spectaculaire diversité de paysages. Imaginez-vous réaliser l'un des plus beaux safaris d'Afrique, à la recherche des nombreux éléphants, rhinocéros, girafes, springboks et bien sûr des lions, maîtres incontestés de la nature? Rêvez-vous de traverser le désert de sable du Namib en 4 roues, ou de vous balader le long de la crête d'une dune de sable rouge ? Imaginez-vous rencontrer les tribus hors du temps des Himbas, connues pour se couvrir le corps de couleur rouge ?

Tous les plus beaux rêves d'un amoureux de découverte se trouvent réunis en un seul pays à découvrir de toute urgence.

Vous avez été très nombreux à suivre, au jour le jour, l'évolution de ce premier voyage mystère. Pour cette 3ième édition du Forum Voyages Traditours, voici les témoignages « à chaud » de nos aventuriers modernes :

Témoignages :

18 québécois, le coeur content disent : Bye Bye le Québec !!! Nous arrivons le lendemain bien fatigués :
« Bonjour Paris !!! » Le Mystère se poursuit pour se retrouver dans les catacombes et au musée Grévin. Oh lala !!!
Et enfin le dévoilement du Mystère : La Na…, La Na Na…, la Namamie ? Quoi, la Namibie ? !!!!

Nicole et Yvan

Nous venons de terminer l'étape du parc national d'Etosha. Ces 2 belles journées à suivre le quotidien des animaux ont été très intéressantes et instructives. Nous avons fait 3 types de safaris : le 1er, en Land Rover, avec un guide très humoristique qui connaissait bien où nichait chaque type d'animaux ; le second, en autocar, avec nos guides accompagnateurs. Nous avons eu la chance de voir un lion, des zèbres, des girafes et même des rhinocéros... Le dernier s'est fait en genre camion de brousse. Nous avons vu des éléphants. L'un d'eux a croisé la route d'un rhinocéros avant de s'asperger de boue... Tous ces moments ont été exceptionnels et inoubliables. Notre guide est également vraiment exceptionnel et bien documenté.
Nous avons profité des variétés de paysages avec des teintes de lumières incomparables. Les animaux ont certainement suivi des cours de camouflage 101 102 103. Ils se fondent dans la nature même à quelques dizaines de pieds de nous. Ce voyage me fait réaliser le rêve de mon père qui n'a eu que la télévision pour voir tous ces animaux qu'il aimait tant.

Suzanne et Michel
Avant de se rendre dans le Damaraland, nous avons fait une dernière randonnée en Jeep. Comme les animaux n'étaient pas au rendez-vous et qu'il n'y avait que des traces, notre guide, nous a donné un cours de crottosophie ! Même après cette formidable formation, personne n'a eu son diplôme, car aucun d'entre nous n'a pu identifier ce que notre guide avait rapporté : une crotte de girafe…
Après la visite de la forêt pétrifiée, on a assisté à un joli concert offert par les gens du pays. Ils ont chanté une belle partition de 4 chansons et ont terminé par l'hymne national Namibien. Ce fut très beau et nous nous sommes quittés en leur chantant « Ce n'est qu'un au revoir ».
L'émotion était très grande et c'est avec les larmes aux yeux que je suis remontée dans le bus.
Les Lodges de Twyfelfontein sont inimaginables et se fondent dans un décor de rêve. Le ciel tout étoilé nous fait demander si nous sommes à l'âge de pierre, sur la lune ou ailleurs... Mystère !!!

Rita et Marguerite
Au programme à Swakopmund : une belle promenade en mer pour observer les dauphins, cormorans et otaries. Ces derniers font vraiment l'attraction. Sur le petit bateau, l'ambiance est joyeuse !
L'après-midi, nous avons pris 2 heures d'initiation en quad dans les dunes du désert. Que du bonheur dans ces paysages magnifiques.



Maryse

Il est 8h30 et nous avons déjà franchi les 65 km du parc national pour arriver à Sesriem, port d'entrée des dunes de Sossusvlei.
Pas à pas, nous foulons les dunes rouges du désert du Namib : elles sont à la fois planes, vallonnées, montagneuses, pour finalement nous retrouver à la crête de l'une d'entre elles. La vue d'ensemble des dunes aux formes variées est splendide !
Pour redescendre, nous coupons court et nous nous laissons glisser à angle droit sur les flancs de cette crête. À chaque pas, nos pieds disparaissent dans le sable rouge pour finalement nous retrouver tout en bas sur le lac asséché et durci.
Des acacias secs et noircis se dressent comme des squelettes sur cette surface plane et blanche, contrastant avec les dunes rouges intenses et formant un décor magnifique : des images inoubliables…
« À voir » et surtout « à vivre » !!!

Estelle


« Les dunes de feu ». Voilà mon coup de cœur en Namibie. Par moment, j'avais l'impression d'être dans le désert australien, mais encore plus joli, en raison de la savane dont les couleurs nuançaient entre le jaune et le vert et s'harmonisaient avec les dunes teintées de rouge magnifiquement sculptées.

Gilles



Le temps était magnifique, il y faisait bon malgré un vent assez fort venu du large. Le matin, nous avons visité une ville fantôme avec ses monuments historiques intéressants, prouvant que les hommes pouvaient faire des grandes choses pour bâtir dans le désert un petit village conforme à leur vie sur le vieux continent.
Après un bon repas, notre guide nous invite à aller à un beau point de vue d'où l'on peut observer un îlot occupé par les otaries et les mouettes.
Sur la route du retour, on nous demande à plusieurs reprises si certains d'entre nous désirent se baigner et on nous signale que la mer est très froide dans cette région.
À la grande surprise de notre guide, quelques-uns d'entre nous souhaitent tâter l'océan.
Au retour de la pointe, vers 18h, notre chauffeur arrête le car au bord d'une petite plage et 4 «inconscients» se sont déshabillés et ont couru se jeter dans l'eau qui, il faut l'avouer, était plutôt fraîche (13° C.).
Après une baignade de 5 minutes, nous sommes revenus sur la plage où les appareils photos crépitaient pour capturer ce moment inoubliable.

Jacques G.

Après la fraîcheur de Lüderitz, c'est avec plaisir que nous retrouvons la chaleur du désert. Lors de notre arrivée au Lodge, nous fûmes émerveillés par le style « pierre à feu » de nos chambres. En effet, celles-ci ont été « taillées » directement dans le granite, pour nous offrir tout le confort moderne. En résumé, c'est le respect de l'environnement dans toute son intégrité : un 5 étoiles écologique !
L'apéro de bienvenue nous a été offert par Traditours au sommet du plus haut rocher pour admirer la splendeur d'un coucher de soleil. Le lendemain, nous avons marché pendant quelques heures sur le bord des falaises du Fisher River Canyon, le 2ième plus grand canyon au monde avec ses 161 km de long, 27 km de largeur et 350 mètres de profondeur.

Jacques D.

Ce matin, dans le car, les supputations quant à notre prochaine destination vont bon train. Une rumeur de loger dans le Kalahari circule, mais quelle route emprunter ? Le goudron ou la piste ? Le bitume fut choisi et nous avons roulé jusqu'à Mariental. Vers 13h, nous sommes arrivés au Lodge situé dans le désert. Super logement comme d'habitude, typique et charmant, dans un beau jardin paysagé avec 2 belles piscines dans lesquelles nous avons plongé avec délice. À 16h, nous avons démarré un safari pour découvrir les dunes du plus vieux désert du monde ainsi que la faune et la flore qui y vivent.

Jacques G.

Quelque part au Sud Ouest de l'Afrique, ce pays encore inconnu du grand public est, sans aucun doute, un véritable diamant africain. Ses facettes éclatantes aux multiples teintes différentes, et la pureté de ses paysages, nous procurent une sensation unique et authentique.

 

Kwa heri ya kuonana !
(À bientôt !)

Cliquez ici