Fermer

Un grand merci à tous nos voyageurs pour leurs précieux témoignages.
Ces derniers servent de référence à nos futurs voyageurs

Cliquez ici

Inde yoga et méditation, au sommet de la spiritualité... 

Ce voyage m’interpellait avant même d’aller voir la présentation, je sais maintenant pourquoi… La beauté des paysages de l’Himalaya est à couper le souffle! J’ai eu un coup de cœur pour ces montagnes aux neiges éternelles qui m’ont accompagnée tout au long du voyage. Aussi, je suis tombée sous le charme du souriant peuple du Ladakh qui prend le temps de vivre. Notre charmante accompagnatrice, très organisée et toujours aux petits soins pour nous, a contribué à ce superbe voyage! Grâce aux guides locaux, nous avons eu encore plus de contact avec les Ladakhis et ces expériences font partie des plus marquantes de mon périple. D’ailleurs, j’ai vécu un moment très riche au niveau humain lorsqu’une réfugiée tibétaine m’a raconté son histoire de vie, dans sa boutique, tout en confectionnant des colliers. Quant aux cours de yoga, l’approche ‘’viniyoga’’ était nouvelle pour moi et j’ai aimé qu’elle se pratique en douceur, ce que j’avais besoin  pendant cette période-là. De plus, j’ai apprécié le fait que notre professeur dévouée et attentive à nos besoins, nous enseigne aussi la philosophie du yoga, ce qui était très intéressant! Pratiquer le yoga dans des endroits en haute altitude augmente la connexion à soi. Plus d’un mois après mon retour de l’Inde, je me nourris encore de mes merveilleux souvenirs (images, émotions, rencontres…) qui resteront imprégnés longtemps dans ma tête ainsi que dans mon cœur, et qui m’accompagneront probablement tout au long de ma vie.

Sophie (Ste-Anne-des-Lacs)

Inde yoga et méditation – J’avais choisi cette destination pour décrocher… décrocher d’une année difficile.  Je souhaitais retrouver la paix intérieure.  Déjà à mon arrivée au Ladakh, dans un paysage à couper le souffle, entourée des montagnes, j’avais l’impression de retrouver la sérénité, cette sérénité palpable au quotidien chez les Ladakhis, dans les monastères. Les rencontres avec les moines bouddhistes, les visites de temples hindous et sikhs demeurent pour moi des moments forts du voyage.  Contrairement à plusieurs voyages précédents, j’ai pris beaucoup moins de photos, tout est gravé dans ma tête et dans mon cœur. Et que dire de l’organisation du voyage, tout est planifié au quart de tour.  Que ce soit l’accompagnatrice, les guides, les cuisiniers, le chauffeur, les séances de yoga et de méditation, tout est mis en œuvre pour s’assurer que chaque personne vive une expérience inoubliable, et c’est réussi.

Ginette - Boucherville

Inde yoga - Une première expérience pour moi un voyage comme cela.  Si loin de chez nous et pourtant je me sentais tellement “chez nous”.  Le voyage fut extrêmement bien organisé.  J’ai pu me laisser “porter”.  Quel privilège d’être reçu chez ces gens souriants, accueillants et riches.  Riches de culture, riches de présence, riches de spiritualité.  Quel honneur de pratiquer le yoga et la méditation avec humilité dans des endroits si magnifiques sur le sommet du monde.  D’observer la vie des nomades, de rencontrer des moines, d’être parmi des enfants joyeux.  J’aimerais emprunter des mots du livre “ La Vie des Maîtres ” pour partager avec vous mon expérience.  “ Quand j’essaye de décrire mes pensées et mes sensations à l’approche du temps fixé pour notre départ, les mots me manquent absolument.  Chacune des heures de notre séjour avait été un enchantement...le temps avait passé avec une rapidité inouïe et les semaines (mois) avaient semblé des heures (jours)... Voici des gens bienveillants, simples et cependant merveilleux... Ils pratiquent la vie spirituelle... une vie pure et honnête, bien vécue avec les deux pieds sur terre... Nous hésitions à quitter ces chères âmes auxquelles nous nous étions tant attachés pendant ces dernières semaines (derniers mois) et cependant nous regardions avidement vers l’avenir, sachant que d’autres expériences nous attendaient...Notre confiance absolue en nos grands amis* nous permit de jeter aux vents toute pensée de crainte ou de difficulté pour nous-mêmes et nous entrâmes dans l’aventure avec un enthousiasme d’écoliers... des endroits les plus reculés de la terre, mais jamais nous n’avions eu l’expérience d’une contrée aussi lointaine et isolée.  Cependant, nous pouvions y voyager avec une liberté et une facilité sans pareille.”

Entre ( ) les mots originaux du livre
amis* = accompagnatrice, guides, chauffeurs

Anita (Laval)

Quel voyage inoubliable Traditours m’a permis de vivre au Ladakh !!! Un voyage sur mesure, très diversifié où chaque jour recèle son lot d’émotions, de surprises, de riches rencontres, de paysages magnifiques. Je rêvais de l’Himalaya mais ne voulais pas d’un trek trop long. Les 2 journées de randonnées et les longues marches autour des campements m’ont comblée. Je rêvais d’un voyage spirituel dans un monastère bouddhiste mais ne voulais pas d’une retraite trop longue. Les séances de yoga, de méditations, les visites de monastères et les échanges avec les moines, les mantras chantés et les moments en silence m’ont comblée. Un voyage fabuleux dans un décor fabuleux avec une équipe fabuleuse. Merci à l’accompagnatrice et au guide. Merci à la professeure de yoga.

Laurence (Québec)

Mais quel endroit extraordinaire ! Débuter cette aventure en survolant la chaîne himalayenne, c'est tout-à-fait époustouflant !  J'ai aimé tout, tout, tout...et même plus encore.... Aller en Inde, plus particulièrement au Ladakh , c'est bien plus qu'un simple voyage touristique. Je dirais que c'est aussi un voyage au coeur de soi....Ma mère m'avait dit à mon départ que je ferais le voyage de ma vie...je crois qu'elle avait raison ! J'ai l'impression que j'ai visité deux pays très différents: le Ladakh paisible et majestueux et l'Inde ( Delhi et Manali ) qui est un endroit coloré et bourdonnant d'activités. Commencer la journée par une séance de yoga dans un décor de rêve , la poursuivre en rencontrant un moine dans un monastère et s'imprégner de toute sa sagesse et sa bienveillance. Aller prendre un repas dans une famille ladakhie , découvrir pas-à-pas l'immensité des montagnes en trekking, admirer la beauté des paysages, visiter les nomades dans leur habitat et leur école...voilà mes coups de coeur ! Ah ! J'oubliais les guides et leur équipe ( Traditours et locaux ) qui furent d'une grande générosité et surtout d'une efficacité très appréciée de tous ! Oui, je suis revenue émue, touchée, enrichie de toute cette simplicité de vivre et de cette sagesse de prendre le bonheur là où il est:  soit dans le moment présent ! Ce voyage inoubliable résonnera longtemps en moi..... Julley! Julley !

Jocelyne ( Montréal )

Inde yoga et méditation - Deux semaines ont passé depuis la fin du voyage. J’ai vaincu le décalage horaire, mais je ne veux pas prendre trop de recul. Je veux que mes souvenirs restent vifs et mes émotions palpables. Tout d’abord survoler l’Himalaya : du jamais vu pour moi. Extraordinaire, cette sensation de dominer le monde, même si on sait qu’on est bien petits! Et puis, l’accueil des Ladakhis, tout en sourires et en gentillesses. La beauté intérieure et la sérénité se voient sur chaque trait de leur visage. Être accueilli chez eux fut un réel privilège! Ensuite, l’ensemble du paysage, si « majestueux ». À chaque tournant, s’offre à nous un tableau de verts, de pourpres, d’ocres, de rouges, d’ors et, vers les sommets, du blanc et encore plus haut, du bleu, beaucoup de bleu. De si petits que nous sommes, nous voilà grandis par toute cette beauté. Et la générosité de l’accompagnatrice, une jeune femme enthousiaste, amoureuse du Ladakh, pleine de ressources et de surprises, disponible, infatigable et très généreuse de ses propres émotions. Sans oublier son équipe sur place, des gens formidables, débrouillards et constamment au travail pour rendre notre séjour inoubliable. Et c’est réussi! L’aspect yoga/méditation du voyage, combiné à ce paysage et au peuple qui l’habite si bien, rapproche de la nature et d’une intériorité souvent difficile à atteindre dans nos milieux surexcités. Tout a contribué au bien-être, autant matériel que spirituel : nourriture du corps, nourriture de l’âme, tout est au rendez-vous pour que ce soit une réussite. Qu’on parle d’hébergement, de repas, de visites, de distances parcourues ou de moments forts (prières avec les moines, visites d’écoles, repas dans une famille), tout s’est mis en place et a coulé facilement. Ajouter à tout ça un groupe où régnait l’harmonie, et la réussite est totale!

Louise (Ste-Julie)

Inde yoga et méditation - J'avais besoin de dépaysement, j'avais le goût de faire du yoga, mais je ne savais pas trop dans quoi je m'embarquais. Avec du recul je réalise le privilège que j'ai eu de vivre cette expérience. C'est un peu comme voyager dans le temps, acceuilli par un peuple si chaleureux et invitant, mais en même temps troublant. Oui troublant de voir ce peuple si pauvre en ressources mais riche à la fois de bonté et d'amour. N'est-ce pas ça la vraie vie finalement? Une richesse spirituelle qui vient compensser pour tout le reste... j'ai trouvé ma maison bien grande à mon retour, mais Ô combien confortable!!! Je ne me lasse jamais de regarder mes photos; une montagne après l'autre, un pic de neige éternel après l'autre, un village en montagne, un monastère, un temple, un moine, un drapeau de prière, un yak, un enfant aux yeux magnifiques, un âne qui bloque le chemin... l'âne est à présent mon animal préféré! Un guide traditour qui rit... ha ben là les mots me manquent pour exprimer toute ma gratitude envers l'équipe extraordinaire qui nous a accompagnés. Les chauffeurs qui ont conduit dans des conditions de la route assez particulières merci, les cuisiniers qui se sont dévoués pour nous surprendre à chaque repas, le prof de yoga qui, juste par sa présence inspirait la zénitude, les guides locaux qui jamais ne se sont épuisés et notre accompagnatrice qui mérite franchement le prix de la GO Traditours !!!! Et quoi dire du groupe... wow on ne pouvait mieux tomber. J'ai tellement rit à l'occasion... et pleuré à d'autres (effectivement c'était voyage riche en émotions) mais les maux de tête et nausés provoqués par l'altitude n'ont pas eu raison de mon enchantement. Merci de cette expérience ultime. Karine (Ste-Anne-des-Lacs)

Des amis indiens m'avaient souvent répété, sans trop élaborer, que le Ladakh était magique. Mais ce n'est pas tant la promesse de cette magie que l'idée des trois semaines de yoga et méditation offertes par Traditours qui m'ont décidée à partir au Ladakh avec ces derniers. J'y ai gagné sur les deux plans. Oui, le Ladakh est magique avec ses airs de Mongolie, de steppes russes, de Sahara ou de sud-ouest américain et ses paysages qui se succèdent de façon inattendue. À 4 500 et quelques mètres d'altitude, au pied de la chaîne du Karakoram, des déserts de sable et de roc, comme des plages échouées au flanc des montagnes, puis une autre montagne incongrûment capitonnée d'un pelage vert, aussi épais qu'un velours précieux; ou toute de marbre rouge, chamarré de courants émeraude et piqué d'or. Puis c'est l'ocre qui reprend ses droits et, au bord d'un canyon, on croit se retrouver dans un décor de western du sud-ouest américain. Au fond des vallées, des plaques vertes ou dorées, éparses d'abord, finissent par se rassembler en une tapisserie tissée de champs d'orge, de blé ou de moutarde qui, peu à peu, envahissent tout le paysage. Et toujours à l'horizon, la masse éblouissante des glaciers et des ruisseaux étincelants qui descendent en rigoles depuis les hauts sommets. C'est dans ce décor qu'on randonnera, bivouaquera, méditera et que l'on assumera nos asana au petit matin, parfois, parmi les nomades, leurs yaks, leurs moutons et leurs chèvres pashmina; parfois à l'orée de villages aux maisons à toit plat, construites de briques de boue et semblant dater de l'époque du Christ. Villages souvent inatteignables autrement que par les bons offices et l'ingéniosité des guides et accompagnatrice de Traditours. Quelques mots pour souligner l'imperturbable bonne humeur, la patience, le professionalisme et l'inépuisable énergie de ceux-ci. Un avertissement toutefois, le retour du Ladakh s'accompagne d'un choc culturel qui s'exprime par un désir irrésistible d'en reprendre le chemin. C'est un risque à prendre!

Andrée (Montréal)

Ce fut un voyage tout en émotion! Pour moi et pour bien d'autres membres de ce groupe merveilleux. Un voyage de dépassement de soi. J'avais choisi ce voyage pour mes 50 ans. Je me suis trouvé hors de mes repères habituels. Pourtant, j'ai beaucoup voyagé. Je m'étais rendu au Tibet pour trouver le peuple tibétain avec ses us et coutumes hors du commun, mais je ne les ai point trouvé. C'était lors de la réouverture du Tibet aux étrangers, après les émeutes de 2008 à Lhassa. J'ai enfin trouvé le peuple tibétain ou maintenant Ladakhi lors de ce périple dans le nord de l'Inde. Ils sont toujours souriants, accueillants, aimables, polis. Malgré une vie si rude où le manque de ressources est criant, ils dégagent une infinie tendresse et même une mystérieuse paix. Cette paix de l'âme que nous nord-américains n'arrivons pas à trouver.

Yvan (Granby)

Le Ladakh. J'en rêvais depuis dès années. Jamais je n'oublierai ces paysages arides, voire austères, mais d'une incroyable beauté, que j'avais découverts dans le film Samsara, et qui ont ce pouvoir presque magique d'élever l'âme de quiconque s'y laisse ensorceler. Organisation et encadrement hors pair. Accompagnateurs passionnés, généreux et attentionnés. Nourriture variée et excellente. Bravo !

Stephan (Montréal)

Cliquez ici