Fermer

Un grand merci à tous nos voyageurs pour leurs précieux témoignages.
Ces derniers servent de référence à nos futurs voyageurs

Cliquez ici


Russie, sur la voie des Tsars...


ô Russie, pays de mes rêves et des cauchemars de mon enfance, je t’ai visité ce printemps, sous la supervision de la compagnie Traditours et de son accompagnatrice.

Sous la pluie et le temps frais, nous avons visité la grande ville de Moscou, ses monuments érigés à la gloire des héroïques soldats, la largeur impressionnante des boulevards, la grandeur, la profondeur et la beauté de la station du métro visitée. La Place Rouge à elle seule vaut le voyage et l’histoire voulant qu’Ivan le Terrible ait crevé les yeux du génial architecte qui a conçu ce chef d’œuvre, qu’aurait-il fait d’autres de plus extraordinaire s’il en avait été autrement. Le palais des armures nous situe bien dans le faste des châteaux et des pratiques guerrières de l’époque. Nous avons été touchés par la dévotion que le peuple porte à la Vierge Marie par les explications reçues sur les icônes et les fresques conservées depuis des siècles.

La pluie et le temps frais nous accompagnent toujours dans notre découverte de l’Anneau d’Or. Pendant le trajet, nous avons pu voir des champs en culture, la terre nourricière que le peuple entretient laborieusement. Les petites villes, toutes aussi charmantes les unes que les autres, situées au confluent de fleuves et rivières conduisant à la mer Baltique au Nord et à la mer Caspienne au Sud, nous ont partagé leurs secrets. Les carillons des clochers nous ont accueillis par de joyeuses mélodies, les voix des moines et de groupes a capella nous ont envoutés par leurs chants. Les impressionnantes forteresses protégeant les villageois des assaillants, les parcs commémorant les batailles où brûle la flamme de la paix, les charmantes isbas où çà et là on aperçoit les habitants vaquant à leurs occupations. Les musées visités nous ont fait connaître le talent des artisans du cristal, des miniatures de laques, de la céramique, les belles pièces de lin, œuvre des tisserands.

De retour à Moscou pour une journée, nous avons poursuivi la découverte de cette magnifique ville, plus particulièrement de ses auteurs célèbres, le musée Léon Tolstoï et le Café Pouchkine. Aussi, la découverte des peintres russes à la Galerie Tretiakov.

Après une nuit à s’être fait bercer par le roulis du train, nous arrivons à Saint-Pétersbourg où le beau temps est au rendez-vous ainsi que les jours qui ont suivi. Nous débutons notre découverte de Saint-Pétersbourg par un tour de ville et le premier arrêt se fait à la Forteresse Pierre-et-Paul et sa magnifique cathédrale. Nous assistons au coup de canon de midi et entendons la volée de cloches qui égaie la grande place. Nous visitons plusieurs musées, Dostoïevski, Ethnographie, Vodka et l’indescriptible Palais de l’Ermitage; les cathédrales, différentes de celles de l’Anneau d’Or et de Moscou par leurs céramiques et vitraux. Une ballade sur les canaux nous fait découvrir la ville différemment.

Au cours de ce voyage, nous avons pu admirer les multiples talents artistiques du peuple russe en assistant à une représentation du Cirque de Moscou, le ballet Le Lac des cygnes, musique du compositeur russe Tchaïkovski, un spectacle folklorique, ainsi que deux soupers avec animation folklorique. J’inclus dans les spectacles le déploiement des fontaines au Grand Palais de Petrodvorets accompagné d’une musique grandiose, célébrant le génie créateur ou la folie des tsars, selon notre perception de l’immensité des lieux.

Les repas étaient copieux et variés tout en soulignant que le poisson était souvent à l’honneur. À Souzdal, l’accueil à l’hôtel avec la cérémonie du pain et du sel ainsi que le souper traditionnel chez l’habitant sont dignes de mention.

Au cours de ces quatorze journées de découvertes, des guides maîtrisant bien la langue française nous ont accompagnés et nous ont partagé l’amour de leur pays et leur histoire.

C’est un voyage à faire pour découvrir l’histoire de ce peuple, toutes ses beautés et ses richesses.

Lucie (Montréal)


Mon premier voyage avec Traditours : je suis allée en Russie. C’est une destination dont je rêvais depuis longtemps. J’ai particulièrement apprécié la formule tout inclus : le programme fait à l’avance, les billets des visites et spectacles dont on n’a pas à s’occuper et le respect des points d’intérêt communs. Les guides nationaux et locaux étaient d’une grande compétence. J’ai fait de belles rencontres humaines dans un groupe harmonieux. Bref, j’ai été comblée. Merci à Traditours.

Jacynthe (Roberval)


Russie :
Quelques impressions de voyage moins d’une semaine après le retour au Québec...
En premier lieu, il faut bien préciser que le voyage proposé par Traditours est un voyage culturel. J’ai eu la chance de découvrir la volonté des Russes de faire revivre les trésors des églises orthodoxes et des palais des tsars. Je connaissais l’histoire tragique de ce peuple. Pourtant, je ne soupçonnais pas à quel point les églises et les palais sont rénovés ou reconstruits à l’identique selon les documents d’époque. D’une journée à l’autre, j’étais éblouie par tant de richesses et de beautés.

L’arrivée à Moscou est un bon choix car, contrairement à St-Pétesbourg, cette ville est développée sans plan d’urbanisme et les immeubles d’époque côtoient les tours modernes. Malgré une circulation très dense, je n’ai pas sentie de pression ou de tension dans cette ville. La discipline semble primée en toutes circonstances. Avec Traditours, j’ai profité de visites qui auraient été impossible d’organiser seule. Je pense ici à la visite de la Cité des étoiles ou à celle du Bunker de Staline. C’est un avantage certain du voyage de groupe qui demande parfois patience et courtoisie.

L’Anneau d’or demeure un incontournable et en ajoute à cette première impression de fierté du peuple russe de faire revivre toutes les périodes de leur histoire. Dans chaque ville et dans chaque église, les guides locaux décrivent avec détail les différentes icônes ou les différentes particularités de la construction. Bien évidemment, ils exigent une attention que je ne pouvais pas toujours leur accorder. De plus, je découvrais une nature fort semblable à la nôtre avec, en prime, les fameuses mouches noires du printemps. J’observais aussi un mode de vie différent laissant entrevoir que la richesse de ce pays est bien mal répartie.

Le déplacement en train de nuit entre Moscou et St-Pétersbourg est efficace et au petit matin, j’ai eu l’impression d’arriver en Europe. L’architecture, les nombreux cours d’eau et le soleil jusqu’à 23 heures m’ont coupé le souffle. Les cinq journées de visite ont passé à une vitesse folle. Cette ville demeure le clou du voyage. Je ne reprends pas ici avec précision l’itinéraire du voyage. Je peux seulement témoigner que Traditours respecte ses engagements et que la documentation fournie va droit à l’essentiel pour une bonne compréhension des visites. Les guides locaux sont excellents tant du point de vue de la logistique que du point de vue de la transmission des connaissances historiques et culturelles. J’aurai besoin de temps pour assimiler tout ce que ce voyage m’a apporté.

Claudine (Sainte-Catherine-de-Hatley)

 

 

Cliquez ici